Qu’est-ce que ça fait de se faire tirer dessus avec un pistolet Airsoft ? Est-ce que l’Airsoft ça fait mal ? Qu’est ce qui fait le plus mal : l’airsoft ou le paintball ? Tant de questions que nous allons essayer de traiter dans cet article

Est-ce que les billes Airsoft font mal ?

La plupart de ceux qui ont déjà pu faire une partie d’Airsoft peuvent facilement répondre à cette question ou se faire leur propre opinion. Cependant, pensez-vous que votre opinion serait différente de celle de ceux qui vous entourent et qui ont déjà pu pratiquer l’Airsoft ? Voici ce que vous pouvez régulièrement entendre sur un terrain quand la question est posée :

“Plus tu es proche, plus ça fait mal.”

“Plus que de la douleur c’est comme une déception, un échec !”

La plupart du temps, c’est comme si on vous pinçait. Bien que certains des coups les plus forts soient comme quelqu’un qui vous pique avec une épingle

Se faire frapper par une bille sur une peau nue sans protections ne sera pas pire qu’une grosse piqûre. Bien sûr, la distance du coup importe également. Notez que se faire toucher sur une protection n’est pas vraiment ressenti.

Cela dépend de l’endroit où je suis touché, et si la personne qui tire ressent le besoin de vider son chargeur à casquette haute en moi sur moi. Le plus éprouvant reste surement sur la main ou les doigts (nous avons tous oublié les gants à un moment donné).

Être touché par une bille lors d’une partie d’Airsoft ne représente généralement pas plus de quelques secondes d’inconfort négligeable et modéré, à l’instar de se cogner les orteils nus contre une porte. A bien y réfléchir, il est incroyablement plus rassurant de penser que l’éclatement qui s’est produit sur vos fesses aurait en réalité entraîné des blessures incroyables et/ou la mort en quelques minutes seulement s’il s’agissait d’une véritable balle.

Ça dépend où je me fais frapper et s’il fait chaud ou froid. D’habitude, la douleur est terminée quand j’ai compris que j’étais touché. Les coups multiples piquent beaucoup plus et sont même plus ennuyeux que douloureux compte tenu de l’impact que cela pourra avoir sur la partie et le reste de mon équipe. Les coups à la bouche sont ceux qui m’inquiètent le plus, il ne me viendrait pas à l’esprit de faire de l’Airsoft sans une grille de protection pour la bouche. Ensuite, je compte les bleus là où je peux les voir en rentrant chez moi !

Je trouve que ceux à l’arrière du cou, et les côtés du cou, sont les pires pour moi personnellement. J’ai l’impression que quelqu’un essaie d’y enfoncer une brochette de 6 mm !

Maintenant que vous avez entendu une petite sélection d’opinions en ce qui concerne ce que l’on ressent quand on est frappé par une bille airsoft qu’en pensez-vous ? Personnellement, je prends cette question d’un point de vue plus scientifique. En réalité beaucoup de critères impacteront la douleur ressentie : de quasi nulle à très désagréable.

Vélocité, angle d’impact, taille de la bille, poids de la bille, angle d’inclinaison du tir, température, matériaux, texture de surface, température d’impact, épaisseur de peau/zone du corp, résistance aux chocs, température cutanée, âge du joueur etc.

Il y a trop de variables pour calculer ce que l’on ressent quand on se fait tirer dessus par un pistolet airsoft. Surtout lorsqu’il s’agit de comprendre comment cette personne se sent lorsqu’elle se fait tirer dessus. Certaines personnes apprécient le frisson d’être potentiellement touché par un pistolet airsoft, tandis que d’autres ressentent le contraire et voient leur moral baisser à mesure qu’on leur tire dessus.

Alors, quelles sont mes impressions quand je me fais tirer dessus par un pistolet airsoft ?
J’ai généralement l’impression d’avoir perdu une vie ! Tout comme vous perdez une vie dans un jeu vidéo, j’ai l’impression que je n’ai pas réussi à rester en vie et que j’ai perdu un point dans le rapport imaginaire dégâts/mort que j’ai construit dans mon esprit. Oui, cela signifie que je deviens compétitif quand je pratique ce sport au fil de mes parties !

Mais cela ne veut-il pas dire que vous êtes plus enclin à ne pas prendre un coup parce que vous voulez un rapport parfait entre le nombre de tués et le nombre de morts ?

Non, vous pouvez faire ce parallèle avec beaucoup de jeux vidéo : Vous ne pouvez pas vous amuser si vous ou l’adversaire ne prenez de coups impliquant un arrêt de votre progression/amusement; Les mêmes principes sont traduits en airsoft. Vous devez vous faire confiance pour ne pas prendre de coups. Personne ne veut être touché, pas pour la douleur, mais pour l’effet qui en découle : une mise à l’écart, un arrêt potentiel de votre partie.

Donc, si j’ai un rapport entre le nombre de tués et le nombre de mes éliminations prévu dans ma tête, qu’est-ce que ça veut dire ? Vais-je m’énerver si je suis éliminé plus souvent que je n’élimine ? Oui. Est-ce que je me sentirai plus heureux et fier de moi si j’élimine plus de fois que je ne suis éliminé? Oui. C’est plus un challenge personnel que vous allez vous créer : se surpasser, améliorer son ratio, devenir un élément indispensable à l’équipe etc.

Alors qu’est-ce que ça fait d’être touché par un pistolet airsoft ?

C’est vous qui décidez. Il n’y a pas beaucoup de façons de le décrire, mais il y aura toujours un écart entre les joueurs. L’Airsoft est un jeu. Tant que vous jouez le jeu en toute sécurité et que vous respectez les règles, vous n’aurez pas à vous soucier de ce que l’on ressent quand on vous tire dessus avec un pistolet airsoft car tout cela fait partie du jeu.

EXTRA : Qu’est-ce que ça fait d’être touché par un airsoft par rapport à un paintball (marqueur) ?

Ayant interrogé un membre pouvant témoigner de quatre ans dans le paintball avant de faire partie de la communauté airsoft. Il est assez confiant pour dire qu’étant donné les exigences de puissances plus élevées pour propulser un projectile plus gros, l’action d’une boule de peinture causera plus de douleur que celle d’une bille de 6mm à une vitesse moyenne de 300 et 360 fps. Ceci est notamment relatif à la distance par rapport à l’origine du projectile.

Et vous quels sont vos ressentis lorsque vous vous faites toucher ? Est-ce la douleur ou l’échec qui semble être le plus difficile ?

Laisser un commentaire